Tickets restaurant : avantages, conditions et régles

Actuellement, les tickets restaurant sont de plus en plus répandus dans le monde du travail. Ces tickets permettront aux salariés de bénéficier d’un repas à l’extérieur, si la société ne dispose pas d’une cantine. Ils se présentent sous différentes formes comme des chèques papiers ou encore des chèques repas. Même si ces derniers sont encore valides, aujourd’hui les nouveaux modèles de carte de crédit rechargeables sont disponibles. Ce ticket restaurant permettra aux employés d’avoir un atout extraordinaire et c’est la raison pour laquelle il fait partie des avantages sociaux. Pour se faire, l’entreprise doit être associée à des organismes émetteurs tels que : Edenred, Natixis, Sodexo et Accor.

Le ticket restaurant : un atout considérable pour une entreprise

Comme toutes autres services offerts à un salarié, les tickets restaurant offrent plusieurs avantages. Parmi ces avantages, ce titre vous facilite la vie hebdomadaire et en tant qu’employé vous êtes totalement libre quant à votre choix de restauration. En tant qu’entrepreneur, ce moyen de paiement est simple à gérer et confère une simplicité de fonctionnement. De plus, vous êtes libres de vos choix en ce qui concerne le montant même s’il doit être compris entre 50 et 60% de la valeur faciale. Du point de vue économique, ce ticket permettra aux salariés et aux collaborateurs d’être exonérés des charges patronales mais sous certaines conditions.

Quelles sont ces conditions ?

En termes de conditions, une base égalitaire entre le personnel doit être accordé. Toutefois, les personnels ayant un accident de travail ; qui ont été absent ; les mandataires sociaux et les agents qui travaillent en demi-journée, ne bénéficieront pas des tickets restaurant. Dans le cas contraire, comme les stagiaires et les salariés à temps plein mériteront cet avantage. D’autant plus que toute entreprise peut instaurer ce moyen de paiement, à condition qu’ils aient au moins un salarié et de disposer des ustensiles cuisinières dans les lieux de travail: les plaques chauffantes, les bouloirs, etc.

Qu’en est-il des règles ?

À propos des règles, il faut retenir qu’un ticket non utilisé durant la période de validité doit être rendu par l’agent à son employeur. En plus, ce mode de paiement de repas à partir d’un ticket, n’est pas valable lors des jours fériés ainsi que les dimanches. Du coup, vous ne pouvez pas ni vendre ni céder votre titre. Vos tickets restaurant ne devront pas dépasser la limite de 19£ par jour. Tous ceux qui ont décidé de démissionner ou de quitter l’entreprise doivent rendre leur ticket restaurant le jour de leur départ.

Pourquoi choisir un avocat spécialisé ?
Les compétences d’un avocat