Souffrance au travail : rôle SSCT du CSE

Le Comité social et économique rassemble les instances spécifiques des employés. Il est composé des représentants du personnel et des commissions qui s’occupent de la condition du travail, de la sécurité et de l’hygiène. Ses rôles consistent à prendre en charge les intérêts du personnel, ainsi que de la bonne marche de l’entreprise.

À quoi consiste le rôle du SSCT du CSE ?

Un CSE est constitué par le chef d’entreprise et des représentants du personnel. Il pourvoit aux bonnes conditions de vie des salariés. Le comité qui s’occupe des conditions de travail, de l’hygiène et de la sécurité est soumis à suivre des règlements conformes au Code du travail. Il devrait contrôler régulièrement les différentes installations pour éviter tout accident. Des aménagements spéciaux sont à prévoir pour les handicapés. C’est son rôle d’assurer et de protéger les employés contre tout harcèlement, physique ou moral. Des instructions adéquates sont données aux travailleurs. On prend des mesures de protection pour éviter d’éventuels dangers. Les locaux de travail devraient suivre des règles d’hygiène afin qu’on y travaille dans de meilleures conditions. La propreté est de rigueur. Optez pour la formation du CSE et du CHSCT sur blog.osezvosdroits.com  pour savoir prévenir les risques, étudier les incidents et apporter les solutions correctives dans l’entreprise.

Quelles sont les causes de la souffrance au travail ?

La souffrance au travail se manifeste par des graves troubles mentaux et psychiques. La personne devient dépressive. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce supplice. Il est lié à la vie professionnelle de l’employé. On augmente les heures du travail, plusieurs taches sont à terminer. Et l’employeur devient de plus en plus exigeant. Il réduit ou supprime les pauses. Aller aux toilettes pourrait être une cause de réprimande grave. Il n’y a aucun repos ni pause. On est sous pression perpétuelle. Le harcèlement aussi est une autre cause. Les travailleurs sont soumis à l’évaluation de leurs compétences et de leur ténacité. On a peur d’échouer à tout ce qu’on fait. Les dérangements téléphoniques de vos proches s’ajoutent aux autres problèmes. Stress et dépression s’ensuivent. Le chsct cse veille à la santé et à la sécurité des travailleurs.

Quelle aide pour les souffrants au travail ?

La souffrance au travail se traduit par des signes d’épuisement et de dépression aiguë. Au moindre signal d’alerte, il est indispensable de consulter le chsct cse. Un médecin, professionnel de la santé donnera tous les soins appropriés. L’inspecteur du travail ou les organisations du syndicat prennent en main le cas de harcèlement. Une équipe, après une formation CSE, mène une enquête pour connaître la cause de la souffrance. Cette démarche consiste à aider le ou la malade. Le chsct cse joue un rôle préventif pour éviter d’autres cas.

Élection du CSE : préparation, organisation, déroulement
Quand consulter le CSE ?