Entre le bio et le conventionnel : comment s’y retrouver dans les différents labels ?

De nombreuses denrées alimentaires comme les œufs, les légumes ou encore la volaille et autres, sont, aujourd’hui disponibles sous formats bio ou possèdent des certifications spécifiques. Ces indications marquent la qualité, l’origine ou les caractéristiques de tel ou tel produit. Mais entre les différents labels de qualité qui existent sur le marché, il est souvent difficile de les distinguer. De plus en plus retrouvé sur les emballages ou les étiquettes des produits dans le commerce, découvrez quelles sont leurs significations et les garanties qu’ils proposent.

Les labels de qualité bio

Parmi les différents labels de qualité bio sur le marché français, on retrouve souvent la mention AB ou Agriculture Biologique sur les contenants des produits alimentaires. Et même s’il n’y a pas beaucoup de différence entre la version française et européenne, la première est plus stricte au niveau de la règlementation. Il indique que 95 % des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique et proscrit l’utilisation des OGM. La mention Nature & Progrès, quant à elle, regroupe des producteurs et consommateurs qui militent pour un meilleur alternatif à l’agro-industrie. Le label tend à préserver un meilleur écosystème afin d’assurer une alimentation saine et à la portée de tous. Et le label Bio Cohérence lutte pour une agriculture biologique en cohérence avec des structures agronomiques durables.

Les labels et mentions nationaux

La mention Label Rouge est souvent retrouvée sur les produits laitiers, les charcuteries ou la volaille. Cette certification indique la qualité supérieure d’un produit par rapport à un autre qui l’équivaille. L’aliment en question possède un ensemble de caractéristiques spécifiques qui le distingue qualitativement des autres. On retrouve également l’Appellation d’Origine Contrôlée ou AOC dans les différents labels de qualité. Principalement utilisés dans les secteurs agricole et alimentaire, les produits mentionnés AOC se caractérisent par leurs milieux géographiques qui favorisent sa production (climat, savoir-faire,…). Ce label garantit la qualité d’un produit selon le pays d’origine, la région ou le terroir. Les certifications « Atout Certifié Qualité » et « Critère Qualité Certifié », eux, attestent que le produit a subi des procédés de fabrication et de production spécifiques et strictement règlementé.

Les différents labels européens

L’Appellation d’Origine Protégée ou AOP est l’un des différents labels de qualité européens. Il s’agit également de l’équivalent du AOC. Il est appliqué sur divers produits agricoles et alimentaires, à l’exception des vins et des spiritueux. L’Indication Géographique Protégée, dite IGP, est une indication de l’origine du produit. Il est à noter que suite à l’apparition des ces 2 sigles, un produit français AOC doit appartenir à une AOP ou une IGP. En termes de label européen, on retrouve aussi les Spécialités Traditionnelles Garanties ou STG. Cette mention met à l’honneur un mode de production ou un savoir-faire traditionnel. Elle ne tient pas compte de l’origine ou du lieu de fabrication du produit.

Le divorce à l’amiable : comment ça marche ?
Trouver un avocat spécialisé en procédure de divorce