Avocat du droit social : quel est son rôle ?

Avocat du droit social

Le monde du Droit n’est pas certainement pauvre en métier compte tenu des différentes branches d’activités qu’il comporte. L’un des métiers les plus admiratifs parmi tant d’autres dans ce domaine est celui de l’avocat. On retrouve un avocat dans toutes les branches du droit, ce qui signifie tout particulièrement qu’il occupe une place importante. L’avocat n’est autre que le défenseur, le conseiller qui représente un client pour la défense de sa cause devant un litige. Un avocat en droit social assure le même rôle mais qu’est-ce qu’il fait particulièrement ? Qu’en est-il de son domaine d’activité et de sa formation ?

Un avocat en droit social : le conseiller et défenseur

En général, toute personne qui se baigne dans le monde du Droit a un minimum de base sur le Droit lui-même. Dans le cas de l’avocat en droit social, celui-ci est un praticien du droit qui gère les litiges liés à des particuliers dans le cadre civil. Autrement, cette catégorie de personnes fait référence à des spécialistes du droit civil, qui leur procurent souvent la mérite d’être désignés par le terme avocats civilistes. En tant qu’avocat, ce juriste assermenté, spécialisé en droit, est à la fois un conseiller juridique et un représentant du client. Souvent appelé à défendre ou représenter un client à la barre, on oublie le rôle de conseiller de ce dernier. Avant toute phase de procès, il est possible de faire appel à solene-merieux-avocat.fr avocat en droit du travail  pour prendre conseil face à une situation donnée.

Le spécialiste en droit du travail et sécurité sociale

Le droit social regroupe à la fois le droit du travail et de la sécurité sociale. A cet effet, le domaine d’activité dudit avocat est de gérer les cas de conflits dans le contexte professionnel. Il s’agit de faire face aux problèmes du client qui relève du droit du travail comme tout ce qui se lie au contrat de travail, à sa signature et sa rupture, à l’embauche, à la relation entre employeur et salarié… Mais il est également question de résoudre les éventuels problèmes liés aux droits du salarié tels que le chômage, la retraite, l’assurance santé etc… Dans son rôle de représentant spécialisé en droit, il assure la défense de son client à la barre, si l’affaire arrive à un tel stade. Il plaide la cause de celui qui le contacte devant la cour, jusqu’à la fin du procès. Concernant la sécurité sociale, il peut assurer la défense d’un employeur pour faute grave et d’autres situations d’accidents du travail, d’invalidité du salarié. La défense du syndicat , des conventions collectives et du droit de grève relèvent toujours du cadre de travail de l’avocat. Mais il n’est pas toujours question de défense devant un tribunal de grande instance dans le cadre du droit social. Heureusement, le conseil de Prud’homme permet la protection du client de manière moins onéreuse et plus rapide.

L’avocat en droit social : un praticien du droit à formation particulière

Il est clair qu’un avocat spécialisé en droit social se doit de suivre des cours de droit. Mais en plus de sa formation de juriste, pour accéder à ce domaine bien déterminé, il lui faut minimum un niveau de bacc + 4 ou un niveau équivalent. Ensuite, ce dernier se doit de suivre une formation en la matière au sein du CRFPA, par exemple, ou dans un centre dédié à cette activité. A la fin de sa formation, il recevra le diplôme qui lui permet d’exercer la profession tel que le diplôme de CAPA. Afin de se lancer dans le travail d’avocat en droit social, un entretien au barreau lui sera exigé et il pourra y acquérir les expériences qui fera de lui un excellent avocat. Pour devenir un bon avocat licenciement, ce dernier devra savoir bien communiquer afin d’appuyer ses arguments.

Engager un avocat spécialiste du droit de la route suite à un accident
Trouver un cabinet d’avocats spécialisé en propriété intellectuelle